Combien de temps la cortisone reste dans le corps ?

4.7/5 - (3 votes)

La cortisone n’inhibe l’inflammation comme aucun autre médicament et supprime en même temps le système immunitaire. Les préparations à base de cortisone font donc partie du traitement standard des maladies auto-immunes. Cependant, l’effet de la cortisone ne vise qu’à combattre les symptômes. La cortisone est tombée en discrédit, car elle peut provoquer des effets secondaires graves. De ce fait, il est essentiel de connaître la durée de celui-ci dans votre corps afin de ne pas avoir à subir ses effets secondaires pendant trop longtemps. Découvrez alors à travers cet article en guise de guide pendant combien de temps la cortisone peut rester dans votre corps.

Qu’est-ce que la cortisone et quel est son rôle ?

La cortisone est une forme moins active de l’hormone stéroïde cortisol, une hormone de la famille des glucocorticoïdes. La cortisone est produite par le corps, mais elle peut aussi être produite artificiellement et administrée comme médicament.

Le cortex surrénalien produit du cortisol et de la cortisone, plus inactive, qui, avec l’adrénaline et la noradrénaline, sont connus sous le nom d’hormones de stress. La cortisone dans son application en tant que médicament agit également comme un anti-inflammatoire.

La cortisone remplit de nombreuses tâches dans le corps, y compris le métabolisme et le cycle veille-sommeil. La cortisone était à l’origine utilisée comme médicament principalement sous forme d’acétate de cortisone, un composé organique contenant de l’acide acétique.

Lisez aussi cet article :   Quels remèdes de grand-mère contre les démangeaisons intimes ?

Le cortisol prépare le corps, entre autres, à des performances maximales : il supprime tous les réflexes et processus inutiles qui ne sont pas directement liés à la survie. Cela inclut la réponse immunitaire. De plus, il affecte le métabolisme de plusieurs façons. Par exemple, le cortisol nous fait naturellement nous réveiller le matin. C’est pourquoi la concentration dans le sang est la plus élevée le matin, alors que le corps ne produit pratiquement pas de cortisol vers minuit.

Quelle est la durée de la cortisone dans le corps ?

En général, l’effet anti-inflammatoire de la cortisone reste dans le corps durant environ quinze jours. Il est donc nécessaire que le patient sous traitement soit en constante surveillance par son médecin. En effet, la cortisone peut être à l’origine de plusieurs effets secondaires à savoir :

  • La prise de poids
  • La fonte musculaire
  • Une fragilisation de la peau.

D’autres effets neuropsychiatriques sont aussi à prévoir avec sa consommation comme médicament. Chaque effet secondaire varie en fonction de certains facteurs. Il s’agit de la durée, du type de traitement, précisément du taux de cortisone administré au patient. Ces mêmes facteurs permettent de déterminer le temps que fera la cortisone dans votre corps.

D’autre part, les risques de subir un effet secondaire varient d’une personne à une autre. Certains ne développent aucun effet en dépit de la forte dose reçue. Tandis que d’autres développent des effets plus ou moins conséquents malgré une faible dose de cortisone. La tâche ne s’avère donc pas facile lorsqu’il s’agit d’identifier les patients courant le risque de développer des effets non désirés.

Lisez aussi cet article :   Arthrose et ferritine élevée : quel lien de cause à effet ?

Quels sont les effets secondaires de la cortisone ?

Les effets secondaires liés à la prise de la cortisone sont nombreux et non négligeables. Ces effets sont scindés en deux parties : les effets secondaires à court terme et les effets secondaires à long terme.

Effets secondaires à court terme

Après un traitement de la cortisone, vous pouvez développer une tendance agressive et nerveuse. Cela survient généralement lorsque vous avez du mal à vous concentrer. Aussi votre sensation de faim peut radicalement augmenter et entraîner une prise de poids. Tout cela est lié aux effets secondaires à court terme. Un traitement sous la cortisone peut causer des régurgitations acides. Parfois, environ 20 % des patients subissent un tremblement des mains.

Effets secondaires à long terme

Ici, le patient peut être confronté à plusieurs effets dont : l’hypertension artérielle, le glaucome et des infections. Des problèmes sur la peau peuvent apparaître. Vous constaterez en outre des vergetures, une forte dépigmentation et une peau désaltérée. De ces faits, votre apparence pourrait même se modifier. Le diabète peut aussi se présenter comme un effet secondaire à long terme. Son apparition est souvent due aux corticoïdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.