La banane : ennemi ou allié de la prostate ?

Rate this post

Il est de notoriété publique que la consommation de certaines denrées alimentaires peut avoir des effets bénéfiques ou nuisibles sur le bon fonctionnement des organes de l’homme. À cet effet, il n’est pas rare que les médecins vous recommandent ou vous interdisent tel ou tel autre régime alimentaire afin de préserver votre santé.

Généralement, les aliments d’origine végétale, à l’instar des fruits et légumes, sont conseillés aux patients pour optimiser la teneur en vitamines dans leur corps. La banane en est l’exemple typique. Dans le cas de la prostate, la banane doit-elle être considérée comme un ennemi ou un allié ? Découvrez-le dans le présent article.

Zoom sur les maladies de la prostate

Lorsque vous atteignez un certain âge de votre vie, il est primordial, en tant qu’homme, que vous commenciez à contrôler votre prostate. En effet, un individu de sexe masculin est prédisposé à souffrir notamment du cancer de la prostate, de l’hypertrophie bénigne ou encore de la prostatite.

Selon les blogs de santé, les signes annonciateurs de ces différentes maladies sont les problèmes urinaires. À titre illustratif, une personne qui est atteinte de la prostate aura du mal à uriner et à ressentir des douleurs quand elle le fait.

Dans certains cas, la miction d’urine au cours de la nuit est excessive. Ces personnes ne sont pas aussi épargnées des fuites d’urines. Il faut noter que les maladies de la prostate n’ont pas encore de traitement spécifique. Le traitement dépendra du stade d’avancement.

Lisez aussi cet article :   Musculation naturelle : comment ça fonctionne ?

Quels sont les effets de la banane et de ses antioxydants sur la prostate ?

Vous le savez, le corps humain est une machine d’une très grande complexité. De ce fait, il est souvent difficile d’identifier une seule cause pour un problème de santé donné. Ainsi, l’alternative consiste à observer un régime alimentaire strict et à fournir à l’organisme les nutriments indispensables à son bon fonctionnement.

La banane est l’un des aliments riches en nutriments qu’il est d’usage de consommer. En effet, cette dernière à une multitude de bienfaits sur la santé. Elle constitue une source importante de vitamines et de nutriments qui sont d’une grande utilité dans l’équilibre de l’alimentation de l’homme. Au titre de ses nombreux bienfaits, il peut être fait mention de :

  • ses fibres qui contribuent au transit intestinal ;
  • sa richesse en potassium qui facilite l’entretien des muscles et des os ;
  • son bon sucre qui est une source d’énergie pour le corps ;
  • son magnésium qui constitue un assez bon antistress naturel (un paramètre important dans la diminution du taux d’antigène spécifique à la prostate, utilisé aussi dans la formule du prostalim XR) ;
  • ses antioxydants qui s’avèrent être d’une efficacité absolue dans la prévention des cancers.

Pour ce qui est du dernier avantage précédemment mentionné, il faut savoir que ces molécules protègent aussi le corps des radicaux libres, freinent la formation du mauvais cholestérol et ralentissent le vieillissement des cellules de l’organisme.

Il faut admettre en partie que ce fruit jaune n’a pas d’effet ou de lien direct avec la prostate. Toutefois, au vu des éléments nutritifs qu’il contient, à l’instar des antioxydants, on peut considérer la banane comme un facteur favorable à la protection de la prostate. Cela encore plus lorsque l’on adopte une alimentation à base de viande, de bons sucres ou encore de légumes.

Lisez aussi cet article :   Quels remèdes de grand-mère contre les démangeaisons intimes ?

De quoi faut-il se méfier dans la banane pour préserver sa prostate ?

Déjà, il sied de clarifier que la banane ne fait pas partie de la liste des aliments proscrits si vous voulez éviter le cancer de la prostate. Cependant, ce fruit ne fait pas l’unanimité et est parfois sujet à quelques critiques négatives.

Pour cause, un pesticide dénommé chlordécone qui a longuement été d’usage de 1973 à 1993 dans la culture de la banane. Ce pesticide était beaucoup utilisé dans les champs de banane aux Antilles et représente un risque scientifiquement prouvé pour la santé.

En effet, ce dernier serait à l’origine du cancer de la prostate et du facteur aggravant la probabilité de récidive de cette maladie. Une étude menée sur les patients sous traitement et qui ont été exposés au chlordécone a confirmé cette hypothèse.

En dépit de l’interdiction de l’emploi de cette substance depuis plus de trente ans, des études récentes ont révélé de manière flagrante des traces de ce pesticide dans le sol d’exploitation des pays en question.

En tout état de cause, il est vivement recommandé de toujours s’assurer de l’origine de la banane que vous consommez. Il en va du bon état de votre prostate.

Faut-il rejeter la consommation de la banane pour le bien-être de la prostate ?

Si les constats sur le chlordécone et la banane relativement au cancer de la prostate remontent à plusieurs années, il n’est pas opportun de jeter le discrédit sur ce fruit. La raison d’être de cette assertion est simple.

Lisez aussi cet article :   Comment éviter et soulager les courbatures aux abdos ?

Depuis plusieurs années, un contrôle strict est de mise dans le traitement de la banane. Dans la même logique, à cause de l’augmentation des cas de cancer de la prostate en outre-mer, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a systématiquement classé le chlordécone au rang de nocif. Pour cause, ce pesticide s’est révélé être un perturbateur endocrinien.

D’ailleurs, l’importation de la banane dans des pays comme la France est soumise à un contrôle de la provenance du champ d’exploitation de cette dernière.

Comme mentionné plus haut, pour éviter tout risque de cancer de la prostate, il est souhaitable que vous contrôliez par vous-même la provenance de votre banane. Par ailleurs, il serait judicieux que vous limitiez les quantités de bananes que vous consommez plutôt que d’en arrêter totalement la consommation.

Il est important de ne pas perdre de vue les propriétés antioxydantes dont sont dotées les bananes. Cela fait que ces dernières rivalisent avec certains superaliments assez connus. Et tout ceci, c’est sans mettre en exergue les bienfaits de ce fruit contre la perte de cheveux ou encore ses propriétés anticancéreuses. Ce fruit est plus apte à activer les cellules immunologiques défensives que d’autres fruits.

Pour finir, il faut retenir que la banane en elle-même n’est pas à l’origine du cancer de la prostate. C’est plutôt le pesticide mis à contribution par le passé (contre ses agresseurs naturels) dans sa culture qui est de nature nuisible au bon état de la prostate chez l’homme. En tout état de fait, il ne s’agira pas pour vous d’arrêter la consommation de ce fruit aux propriétés bienfaisantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.