Quels sont les symptômes après le retrait d’un stérilet en cuivre ?

Rate this post

Bon nombre de femmes recourent aux méthodes contraceptives aussi multiples que diverses pour se mettre à l’abri des grossesses non désirées. Mais en dehors desdites méthodes, notamment les pilules qui sont d’ailleurs courantes, il existe également les stérilets. Et parmi ces derniers, c’est le stérilet en cuivre qui est généralement préféré par plus d’une au détriment de celui qui est hormonal. Pour la simple raison que le premier agit comme un excellent spermicide. Quand survient alors le moment de le retirer, il y a naturellement des symptômes qui doivent s’en suivre, mais bon nombre de femmes les méconnaissent justement. Si vous voulez alors vous informer à leur propos, voici l’essentiel à retenir.

Les douleurs

Qu’il s’agisse de sa pose ou de son retrait, tout ce qui retourne du stérilet en cuivre est une affaire de professionnel de la santé. En d’autres termes, vous ne devez jamais tenter ni de le placer ni de le retirer. En conséquence, vous auriez inutilement encouru des risques si vous faites le contraire.

Abordant alors particulièrement la pose du stérilet en cuivre, elle s’accompagne dans la plupart des cas de certaines douleurs dans le bas ventre de la femme qui le reçoit en elle. C’est la raison pour laquelle vous avez tout à fait raison de vous inquiéter lorsqu’arrive le moment de le retirer.

Mais la bonne nouvelle est que, contrairement à ce que vous pouvez ressentir à la pose, le retrait du stérilet en cuivre ne vous fera pas vraiment ressentir des douleurs. Certes, vous ressentirez incontestablement une douleur à l’instant précis du retrait, mais en dehors de celle-ci, vous ne ressentirez plus vraiment rien.

Lisez aussi cet article :   Combien de dents peut-on arracher en une fois ?

Toutefois, vous pouvez bel et bien ressentir des douleurs pendant quelques jours lorsqu’en retirant un stérilet, vous en placez un autre. En d’autres termes, c’est une situation exceptionnelle qui ne vous épargnera pas de douleurs tout comme ce qui fut lors de votre première tentative.

Les saignements

Il n’y a pas véritablement une période définie pour effectuer le retrait d’un stérilet en cuivre. Cela dit, l’opération peut donc advenir aussi bien au cours de vos règles qu’à tout autre moment de votre cycle.

Dans ces conditions, souffrez que des saignements très peu abondants aient lieu lors du retrait dudit stérilet, si ce dernier se tient en dehors des périodes de règles. Qu’il vous souvienne : c’était la même situation lors de la pose.

Toutefois, les saignements en question ne doivent pas en principe dépasser 48h. S’il en est autrement, tâchez dans le plus bref des délais d’exposer la situation à votre gynécologue. Lui seul pourra en effet vous dicter la meilleure conduite à tenir.

La conception après le retrait du stérilet en cuivre

L’une des raisons fondamentales pour lesquelles vous auriez décidé de retirer votre stérilet en cuivre est bien évidemment votre désir de concevoir. Dès lors donc que vous arrivez à retirer ce dernier, vous n’avez aucune raison de vous stresser. Du moment où la grossesse peut bien intervenir à tout moment du même cycle.

En réalité, contrairement à d’autres modes de contraceptions hormonales, le retrait du stérilet en cuivre ne peut être la source du dérèglement de votre cycle. Autrement dit, la cause peut relever d’un autre niveau ou d’une autre situation qui peut-être peut vous échapper.

Lisez aussi cet article :   À quel taux de leucocytes faut-il s’inquiéter ?

Cela dit, vous ne devriez donc pas avoir de complications pour concevoir lorsque votre stérilet en cuivre est retiré. Maintenant, comme mesures à suivre pour facilement y arriver, vous devez :

  • tenir des rapports sexuels vaginaux non protégés avec votre conjoint, autant de fois possibles ;
  • abandonner le recours aux méthodes de contraception, n’importe fût-elle ;
  • maximiser vos chances de tomber enceinte en ayant régulièrement de bonnes habitudes. Il s’agit essentiellement dans ce contexte d’une bonne alimentation et d’une bonne hygiène qui doivent accompagner les deux premières mesures.

En suivant donc rigoureusement toutes ces mesures, vous obtiendrez sans coup férir satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.