Trop de globules blancs et mal au ventre : que vraiment savoir à leurs sujets ?

4.4/5 - (5 votes)

Lorsqu’un individu a des globules blancs en excès dans son organisme, il en souffre généralement à travers un mal de ventre. En effet, les globules blancs sont composés des polynucléaires neutrophiles, des basophiles et des éosinophiles. Dès lors, leur trop-plein dans l’organisme se signale à travers un certain nombre de pathologies, entre autres les maux de ventre. De quoi déjà alors établir le rapport entre un mal de ventre et une leucocytose ? Prenez connaissance de ce qu’il en est concrètement à travers ce billet.

Globules blancs : que mieux comprendre à propos de ces cellules ?

Fabriqués dans la moelle osseuse, les globules blancs ou leucocytes sont des cellules qui se retrouvent dans le sang et les tissus lymphatiques. Ils sont stockés un peu partout dans l’organisme, dont bien évidemment la moelle osseuse, la rate et le thymus.

De plus, ces mêmes cellules constituent de puissants éléments du système immunitaire humain, c’est-à-dire qu’ils défendent excellemment l’organisme contre tout non-soi.

En outre, il faut préciser que c’est à travers la NFS (Numération Formule Sanguine) que la leucocytose est bien suivie. En effet, cette dernière est un examen médical qui fournit les renseignements idoines sur le décompte des cellules sanguines, dont justement les leucocytes. Dès lors, les éventuelles pathologies sont mieux identifiées et parmi celles-ci, il y a les allergies, les infections, les leucémies et l’inflammation.

Lisez aussi cet article :   Mal de dents horrible : que faire ?

Trop de globules blancs et mal au ventre : quelles causes respectives ?

Les causes de la leucocytose sont bien nombreuses qu’on ne peut l’imaginer. Mais avant de les aborder, il faut rappeler qu’on parle de leucocytose lorsque le taux des globules blancs présents dans l’organisme d’un individu est supérieur à la normale. Si donc vous avez compris cette notion, voici quelques causes de cette pathologie :

  • les inflammations ;
  • les réactions allergiques ;
  • la malignité ;
  • les douleurs abdominales ;
  • le stress ;
  • les troubles héréditaires ;
  • les médicaments, etc.

Pour ce qui est du second volet, retenez que le mal de ventre constitue une douleur abdominale souvent causée par un trouble digestif. Mais en dehors de cette cause, il y a bien d’autres à savoir :

  • l’inflammation du péritoine ou de la muqueuse intestinale ;
  • l’irradiation d’une douleur thoracique ;
  • les dérèglements du métabolisme ;
  • les plaies relatives à l’abdomen ;
  • les maladies auto-immunes ;
  • le bouchage mécanique des viscères, etc.

Au vu de ces quelques causes respectives, il est clairement donc difficile de diagnostiquer le véritable motif d’une leucocytose, tout comme d’ailleurs celui d’un mal de ventre. Mais alors, quel rapport existe-t-il entre ces deux pathologies ?

Leucocytose et mal au ventre : le rapport entre ces deux pathologies

Il avait été souligné un peu plus haut que l’inflammation du péritoine constitue une cause d’un mal de ventre. Mais en réalité, cette inflammation n’est rien d’autre qu’une réponse de l’organisme suite à une infection.

En effet, c’est suite à une infection que les globules blancs dans leur fonction de défenseur créent l’inflammation, laquelle cause à son tour le mal de ventre. Voilà donc comment se présente le véritable rapport entre ces deux pathologies.

Lisez aussi cet article :   Que faut-il savoir sur le rabotage de la prostate ?

Trop de globules blancs : comment les éradiquer ?

Pour mettre fin à la leucocytose et par ricochet au mal de ventre, il vous suffirait de mener une vie saine. En effet, la grande majorité des infections sont dues à l’insuffisance des mesures d’hygiène. Et au niveau intime chez les femmes par exemple, l’hygiène doit vraiment être de mise. Plus concrètement, les linges qu’elles utilisent doivent être lavés et séchés au soleil. De plus, leurs serviettes hygiéniques doivent être bien entretenues, afin d’être appropriées à l’usage.

Pour ce qui concerne la nutrition humaine, vous devez toujours manger sain ! À ce sujet, laissez vos viandes et vos légumes bien se cuire après les avoir bien lavés. Et pour ce que cela peut valoir, ne cessez surtout pas de vous laver les mains avant chaque repas et après les selles.

Par addition, mangez toujours en tenant compte du moment de la journée, et cela éviterait que vous vous compliquiez la digestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.